Et voilà qui devait arriver ! Après avoir numérisé quelques millions de livres, Google va les vendre. La librairie virtuelle Google Editions sera accessible (même sur iPad !) dès juillet 2010. L'idée est de commercialiser en ligne les livres que les éditeurs auront choisi de vendre de cette manière.

La concurrence fait donc rage entre les acteurs du marché naissant, notamment Apple, Amazon et Google - le Monopoly continue !
Annoncé à la Foire du livre de Francfort en 2009, le lancement de cette librairie virtuelle ouvrira la possibilité pour tout internaute connecté à internet depuis n'importe quel terminal, d'acheter et lire le livre acquis - dont le fichier restera stocké sur un serveur distant (le PDF pourra toutefois être téléchargé).
Le moteur de recherche minimaliste devient hégémonique, occupe les uns après les autres les espaces stratégiques sur internet et entend être le point de passage incontournable au coeur de la toile...
Ironique ou sincère, David Drummond (Service développement et affaires juridiques de Google) confiait à La Tribune, en octobre dernier : "je pense que le livre numérique ne remplacera jamais le livre papier" (lire ici). Reste à savoir ce qu'il imagine être l'usage d'un "livre papier" in a Google World ?{jcomments on}