A noter un article dans le dernier numéro de la Lettre du cadre territorial, qui insiste sur la difficulté pour les heureux admis au concours de conservateur (bibliothèque et patrimoine) à trouver un premier emploi, sésame vers la titularisation ! Un regard intéressant sur le métier, qui revient en fin de texte sur la notion de polyvalence, traitée récemment par Bertrand Calenge dans son blog... et qui souligne que les conservateurs doivent conjoindre l'expertise, le management, et la disponibilité sur le terrain auprès des élus, des équipes et du public...